Une horloge universelle pour le dictateur

Allemagne, Avril 1939 : pour son cinquantième anniversaire, les hauts dignitaires politiques de l’Allemagne nazie rendent hommage à Hitler en lui offrant des cadeaux luxueux. C’est le représentant du Gau Württemberg-Hohenzollern, le Gauleiter Wilhelm Murr, qui offre à Hitler cette horloge universelle, conçue pour l’occasion par la manufacture horlogère Kienzle.

Le Musée allemand de l'horlogerie est récemment parvenu à entrer en possession de cet objet qui exhibe une idéologie épineuse.

En effet, au socle massif qui rappelle sans équivoque l’architecture imposante du parti nazi, s’ajoute une guirlande de croix gammées sur l’extérieur du boitier. Le cadran lui-même, qui porte Berlin en son centre, répond aux attentes de la doctrine fasciste qui, à la conquête du monde, promettait de faire de la capitale allemande, l’épicentre du pouvoir nazi.

Dès 1955 et ce plus de 40 ans durant, l’entreprise créa de nombreux modèles d’horloges universelles. Toute référence au parti national socialiste avait été certes éliminée, mais Berlin continua, jusqu’au dépot de bilan de la maison Kienzle en 1996, à régner au centre du cadran.  

Horloge universelle, Kienzle, Schwenningen, 1939, Inv. 2020-025.

Retour à l’aperçu